Forum maman & bébé › Autour de bébé

Avertissement : Les opinions exprimées dans ce forum sont celles des membres d'aujourdhui.com. Avant de suivre un conseil extrait d'une discussion, veuillez le valider avec votre médecin traitant !

Commenter ajouter aux favoris signaler un abus
Créer une nouvelle discussion
Commenter ajouter aux favoris signaler un abus
Créer une nouvelle discussion
Commenter ajouter aux favoris signaler un abus Créer une nouvelle discussion
posté par poala322 le 31-07-2018 à 15:56

Voir le profil

Tout faire pour avoir un enfant et être heureuse.

Je suis une femme qui vit en couple depuis des années maintenant. J’aime mon mari de mon cœur. C’est réciproque pour lui pour moi aussi. Nous nous aimons de tous notre âme et esprit. Le fait d’avoir un enfant, ne nous jamais traversé l’esprit. Nous vivons paisiblement dans notre jardin d’amour. Mais à un temps, tout a basculé. Je n'avais pas de problème de fertilité et vers 39-40 ans, je  disposais encore des ovaires qui fonctionnent. A l’époque où j’ai commencé mes démarches, j’étais conseillé par les médecins que je pourrais encore avoir un enfant si je fais recours à la PMA. Mais ça ne s’est pas passé comme je le souhaitais.  Dont je me suis orientée immédiatement vers des cliniques à l’étranger. Je n’ai pas envisagé d’autres solutions alternatives. C’est toujours la même histoire qui s’est répété. Je n’essaie pas de vexer quelqu’un, j’exprime simplement mes douleurs.



51 - 60 de 275
posté par clotilde11 le 07-08-2018 à 15:17

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

Je vois déjà ça comme un bon signe. Ce sentiment mixte est très bien. C’est évidemment une bonne chose.  Lorsque le transfert sera effectué, il y a le suivi. Cette suivie consiste à voir l’équilibre hormonal après le transfert. C’est aussi très important. La quantité des médicaments que tu prends va baisser. Deux semaines après le transfert, c’est-à-dire 14 jours, tu vérifié la grossesse. La grossesse se vérifié par le test HCG. 

posté par poala322 le 07-08-2018 à 15:16

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

C’est ça le plus important. C’est vraiment le coté le plus important. Je suis en train de parler du transfert. Je me sens bizarre. Seulement le moment que j’ai entendu ce nom, je me suis sentie bizarre. Il n’y a rien. Je pense que c’est juste une frayeur. En plus de ça, c’est un moment tant attendu. Je suis joyeuse et en temps triste.

 

posté par clotilde11 le 07-08-2018 à 15:15

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

Oui, il faut le faire. Je suis désolée de te dire ça, mais c’est la même chose. Si c’est à 9 heures, ça sera à 9 heures jusqu’à ce que le traitement finis. C’est comme ça que ça se passe. Il n’y a pas de blague en ca. Mais il ne faut pas te décourager. Dès que la grossesse a commencé, la quantité des médicaments vont diminuer. Il n’y a pas de doutes sur ça. Comme je te disais après la cultivation des embryons, vient le moment du transfert des embryons dans ton utérus. Ils se servent d’in liquide pour effectuer ça. Bon, ce n’est pas trop important. Ce qui est important est que tu le connais.

posté par poala322 le 07-08-2018 à 15:14

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

Okay je suis prête à faire tout ce qui est possible dans ma mesure. Je vais donner le meilleur de moi-même. Il me faut dépasser ces limites. Pour la prise des médicaments, je suis une ancienne. Par moment je m’injectais aussi. Ce qui m’énervait le plus était le fait qu’il y a une heure précise. Si c’est 9 heure, ça va être 9 heure jusqu’à le traitement finis. Voilà ce qui me décourage dans tout ça. Mais bon, ça fait partie du prix à payer, je vais le faire.

posté par poala322 le 07-08-2018 à 15:13

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

D’accord, je me sens prête pour passer 10 jours dans un pays étranger. Je sais que ces 10 jours vont vraiment faire longue. Mais il n’y a pas de problème. Je saurai comment m’adapter. Ceci fait partie de la vie. L’être humain est fait pour s’adapter. Que ce soit la situation, il faut s’adapter. C’est exactement ça que je vais faire. Je vais m’adapter, si possible apprendre la langue. Une langue qui n’est visiblement pas facile.

 

posté par clotilde11 le 07-08-2018 à 15:13

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

Il ne faut pas t’inquiéter dans ce secteur. Il y a les interprètes. Ils sont là pour ça. Ils vont beaucoup vous aider. J’aime aimer marcher avec eux. Ils m’ont appris quelques mots en russes. Il est vrai que j’ai déjà oublié certaines mots et phrases. Car ce n’est pas facile du tout. Un enfant peut facilement l’apprendre. Par contre pour des grandes personnes s’est quasiment difficile. Après avoir fait la cultivation des embryons, vient le moment le plus important. Le moment que tu seras vraiment enchantée de vivre. Bien vrai que tu vas aussi prendre les médicaments, mais c’est à ce moment que tu vas beaucoup prendre ton rôle au sérieux.

posté par clotilde11 le 07-08-2018 à 15:12

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

De même que ton passage à la clinique Biotexcom va t’aider. Je ne peux pas te demander t’avoir une foi aveugle. Car si tu ne reçois pas, c’est moi que tu vas blâmer. Je vais déjà m’éviter cela.  Mais ce que je peux te dire ce que tu as beaucoup de chance à devenir mère si tu pars là-bas. D’ailleurs, la prochaine chose à connaitre c’est la cultivation des embryons in vitro jusqu’au stade de blastocyste. Tout ce que je suis en train de te parler ce fera à ta deuxième visite. Cette visite durera de 5 à 10 jours.

 

posté par poala322 le 07-08-2018 à 15:11

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

Pour toi c’est déjà un avantage. Pour moi ce n’est pas encore le cas. C’est loin d’être un avantage. Peut-être que ça sera un avantage lorsque je vais avoir un enfant ou des enfants. Aujourd’hui, ça me bloque encore de vivre mon droit d’être mère. C’est à cause de ça que j’étais sur le point de déprimer. Je voyais déjà les choses à l’inverse. Je voyais le bien ne mal. Le mal en mal. Je devenais jalouse des que je voyais une mère avec son enfant. Ça devenait vraiment difficile pour moi. Mon passage chez ce psychologue m’a vraiment aidé.

posté par clotilde11 le 07-08-2018 à 15:10

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

Je suis navrée pour ce qui t’es arrivée. Je ne pense pas que tu vas contre ce que j’ai dises. Car tous ce qui t’es arrivé, m’est arrivé aussi. C’est exactement la même chose. C’est juste qu’on la gérer d’une manière différente. Certes, j’ai eu un enfant, mais ça n’enlève rien du fait que je suis toujours stérile. Pour moi c’est déjà quelque chose de normale. C’était avant que j’étais perturbée. Par contre aujourd’hui, je la vois comme un avantage.

posté par poala322 le 07-08-2018 à 15:09

Voir le profil Répondre à ce commentaire signaler un abus

Je vais un peu aller contre ce que tu dis. Certes on partage la même idée. Mais ce qui est encore plus difficile à accepter c’est d’être stérile. Je crois que si tu acceptes l’autre ci, le reste ne sera pas compliqué à accepter. Ça sera beaucoup plus facile. J’ai fait des mois pour accepter ma question. Je suis allée au point de voir un psychologue. C’est à ce moment que les choses ont commencé à aller. Sinon, je ne suis pas sure que c’allait vraiment aller. Car j’étais déjà sur le point de déprimer.

51 - 60 de 275



L’accès et l’utilisation du forum sont réservés aux membres d'Aujourdhui.com.
Vous pouvez vous inscrire gratuitement en cliquant ici.


Si vous êtes déjà membre, connectez-vous ici :

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez ici.