Méthode Cohen   |   Méthode Montignac   |   Programme minceur gratuit

Horoscope | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

samedi 10 avril 2021
samedi 10 avril 2021
AccueilForme & SantéVotre agenda détox pour l'arrivée du printemps

Votre agenda détox pour l’arrivée du printemps

Quand on pense cure ou menu détox, on évoque les aliments, jus et plantes qui drainent les organes émonctoires (surtout le foie et les reins). Pour les aider à mieux fonctionner après les épreuves de l’hiver, un petit coup de pouce peut suffire. C’est l’objet de ce programme détox sur 10 jours…

En hiver, nous mangeons plus, nous préférons les plats plus riches (plus gras et/ou sucrés). Nous bougeons moins, nous respirons un air plus confiné… Les toxines se sont accumulées dans notre organisme, en particulier dans notre foie et nos reins, plus encore que pendant le reste de l’année.

Elles ont été moins bien éliminées à cause de notre sédentarité. S’ajoutent à cela les innombrables polluants que nous avalons (colorants, additifs chimiques, pesticides…) et que nous respirons (gaz polluants, émanations de produits d’entretien…). Notre organisme a donc besoin d’un grand ménage. C’est ce que propose la détox de printemps.

Il s’agit de donner un petit coup de pouce au corps, en commençant par le couple foie-reins dont l’activité est si importante au niveau de l’élimination toxinique. Au programme : menu détox avec des aliments drainants, des plantes, de l’activité physique et de la respiration…

Votre menu détox sur 10 jours

Voici quelques gestes détox qui vous feront le plus grand bien au printemps, pour peu que vous les répétiez pendant au moins dix jours. Les objectifs de cette cure détox :

  • aider votre foie à se débarrasser des déchets qui l’encombrent, tout en facilitant la production et l’évacuation de la bile ;
  • soutenir l’activité de vos reins afin qu’ils parviennent à éliminer définitivement ces toxines et ces polluants ;
  • renforcer, en douceur, votre activité physique et votre respiration.

Un jus gingembre-citron au réveil

- Annonce -

Buvez un verre de jus de gingembre et citron, allongé d’eau. Passez à la centrifugeuse un morceau de racine de gingembre, ajoutez le jus d’un demi-citron et complétez avec de l’eau de source à température ambiante. Ce jus draine le foie et favorise la production de bile.

Des fraises au petit-déjeuner

Misez sur les fraises, les meilleures amies de votre foie.  C’est la pleine saison, profitez-en ! Dégustez un bol de fraises crues, non sucrées. Pour changer, vous pouvez aussi manger un demi-pamplemousse, un demi-melon, un bol de cerises… Ajoutez une boisson chaude et un yaourt qui rééquilibrera la flore intestinale.

Une respiration après le petit-déjeuner

C’est le moment idéal pour effectuer un exercice respiratoire qui oxygènera votre organisme et fera tomber toute pression nerveuse.

  • Asseyez-vous sur une chaise, sur le bord de votre lit.
  • Gardez le dos bien droit, la nuque dans le prolongement de la colonne vertébrale, les épaules détendues. Vos mains sont posées sur vos cuisses.
  • Fermez les yeux et poussez un profond soupir (par la bouche).
  • Puis inspirez lentement par le nez, en comptant lentement jusqu’à 6. Gonflez d’abord votre ventre, puis votre thorax.
  • Lorsque vos poumons sont pleins, commencez immédiatement à expirez, sans temps de pause. Votre respiration doit être comme une boucle ininterrompue, comme le flux et le reflux des vagues sur la grève, vivifiante et puissante.
  • Expirez lentement en comptant jusqu’à 6, en vidant d’abord votre cage thoracique, puis votre abdomen (contractez légèrement vos muscles abdominaux).
  • Puis inspirez à nouveau, sans temps de pause.
  • Continuez ainsi pendant 5 minutes, en gardant vos pensées bien concentrées sur votre souffle (environ 20 à 25 respirations complètes).

Bien boire dans la matinée

Votre foie a besoin d’eau. N’oubliez pas de boire régulièrement, de préférence une eau riche en bicarbonate pendant la durée de la cure (le reste du temps, préférez une eau de source peu minéralisée).

Suivez votre soif. Et si cette sensation n’est pas fréquente chez vous, planifiez quelques verres : pas trop grands, car il n’est pas agréable de boire beaucoup quand on n’a pas soif, mais suffisamment fréquents (toutes les heures).

Dans la journée, vous boirez ainsi entre 1 et 1,5 litre d’eau. Une bonne habitude à conserver bien au-delà de cette cure détox de printemps.

Comment composer un menu détox pour une cure de printemps ? DoctiPharma

Végétaux et protéines maigres, le menu détox du midi

  • Evitez les aliments gras qui ralentissent votre digestion et demandent un surcroît de travail à votre foie.
  • Organisez votre repas autour de fruits et légumes frais, cuits et/ou crus, en mettant l’accent sur les végétaux drainants de saison (voir plus haut).
  • Ajoutez un aliment protéiné peu gras (blanc de poulet, filet de poisson…), et une céréale complète (tranche de pain complet, riz brun, pâtes complètes).
  • Cuisez de préférence à la vapeur ou à four tiède, et assaisonnez avec des huiles végétales crues, du jus de citron, des aromates et des épices.
  • Terminez par un fruit frais ou un yaourt.

Votre après-midi détox

Buvez un bol de tisane drainante. Vous avez le choix : reine-des-prés (pour augmenter l’élimination rénale), boldo (pour soutenir l’activité du foie), feuilles de sauge, étoiles de badiane. Buvez votre tisane par petites gorgées.

Faites un peu d’exercice en fin d’après-midi. L’activité physique fait grimper la température corporelle. Or, celle-ci a besoin de redescendre lentement jusqu’au moment de l’endormissement, qui intervient lorsqu’elle est basse.

Si vous n’avez pas l’habitude de pratiquer un sport, optez pour une demi-heure de marche rapide, en essayant de caler votre respiration sur le rythme de vos pas. N’oubliez de boire de l’eau avant, pendant et après votre plage d’exercice physique.

Quel menu détox pour le dîner ?

Composez votre repas du soir comme celui de midi, mais cette fois sans aliment protéiné (une seule source de protéines par jour est largement suffisante).

Le programme de la soirée

Le soir, massez votre ventre avec de l’huile essentielle d’estragon.

  • Versez 3 gouttes dans deux cuillerées à soupe d’huile de base, puis massez tout votre ventre, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Insistez sur la région du foie, qui se trouve juste sous vos côtes droites.
  • Ensuite, prenez une tisane apaisante : aubépine, passiflore, lavande, mélisse…

Juste avant de vous coucher, offrez-vous 5 minutes de détente en répétant l’exercice respiratoire du matin. Vous pouvez aussi pratiquer un exercice de relaxation ou de méditation. C’est le bon idéal.

Prolonger votre cure au moins 10 jours, et au plus trois semaines. Vous pouvez ajouter à votre menu détox des complément alimentaires en magnésium et en oméga-3 et un produit chélateur. Vous serez en pleine forme pour toute la saison !

Les fruits et légumes pour votre menu détox

Le printemps est la période idéale pour offrir à votre corps un régal de végétaux crus et cuits. Vous multiplierez les apports en vitamines, minéraux et fibres. En choisissant ceux qui suivent, vous profiterez en plus de leur action spécifique sur les deux organes émonctoires majeurs : le foie et les reins.

6 légumes stars pour votre cure détox

L’artichaut est l’aliment idéal pour nettoyer votre foie en profondeur. Il arrive sur les étals à partir de mai. Guettez-le. L’artichaut débarrasse le foie des déchets qui l’encombrent, augmente la production de bile et favorise son évacuation dans le tube digestif. L’artichaut-aliment n’est autre que le bouton floral de la plante elle-même, dont on utilise les feuilles en phytothérapie. Cuisez-le à la vapeur, et assaisonnez-le d’un peu d’huile végétale bio et d’un jus de citron ou d’un trait de vinaigre de cidre.

L’asperge fait son apparition avec les beaux jours. C’est un draineur rénal exceptionnel. Elle augmente la production urinaire, favorise son élimination et draine les toxines rénales. L’asperge se cuisine facilement : petites vertes ou grosses violettes, elles se cuisent à la vapeur et se dégustent avec un filet de jus de citron et d’huile d’olive.

La saveur très amère du radis noir ne plaît pas à tout le monde. C’est dommage, car le radis noir est vraiment le meilleur ami du foie. Il a un effet proche de celui de l’artichaut, mais plus intense. Alors essayez de mélanger du radis noir râpé dans vos carottes (la douceur de cette dernière atténue l’amertume du premier), intégrez des petits cubes dans vos purées de légumes (il se marie bien avec la courgette ou la patate douce).

Si le céleri est un aliment drainant d’hiver, le fenouil est son cousin du printemps et de l’été. Il est riche en eau et en potassium, ce qui le rend diurétique. Cru ou cuit, il offre sa saveur délicatement anisée qui se marie facilement avec les autres légumes.

Le concombre est le champion de l’élimination rénale. Il est composé
à plus de 96% d’eau ! Comme cette eau est associée à beaucoup de potassium, le concombre active l’élimination rénale. C’est son principal intérêt. En été, si vous avez du mal à augmenter votre consommation quotidienne d’eau, mangez du concombre. Il est très désaltérant.

Draineur hépatique exceptionnel, le pissenlit augmente la production de bile et favorise son évacuation. Il est, en plus, légèrement diurétique et ses fibres douces améliorent le transit. Hélas, la saison des pissenlits est courte. Alors traquez-les sur les marchés, et dégustez-les crus (avec un œuf mollet par exemple) ou cuits (à l’étouffée, comme des épinards).

2 fruits pour compléter votre menu détox

La fraise est le fruit du printemps. Elle apparaît sur les marchés en même temps que les premiers bourgeons, et c’est tant mieux. La fraise est riche en eau et en potassium, ce qui la rend diurétique. Mais ce n’est pas le principal. Elle renferme des substances particulières qui agissent sur les cellules hépatiques et stimulent leur régénération. Elle contient aussi des fibres douces qui améliorent le transit, et de la vitamine C stimulante. Un beau programme !

Le melon est également riche en eau et en potassium. Il est donc diurétique. Un excellent complément pour les végétaux qui drainent le foie, car il faut bien éliminer par voie rénale les toxines que cet organe a éliminées. Lorsque vous tombez sur un melon peu goûteux, essayez de le faire rapidement poêler (2 à 3 min) dans un peu d’huile d’olive, avec du sel et du poivre. Parfait pour accompagner un blanc de poulet ou un filet de poisson.

Mes Petits pas santé pour vivre mieux en 2021

Cliquez ici pour en savoir plus

NOUVEAU

NEWSLETTER

-- Annonce --

POPULAIRES

A PROPOS

83a34818656fa180a9b6e11ce367f61f?s=96&d=identicon&r=g
Caroline Castelhttps://mon-regime-minceur.com/
Caroline est journaliste, community manager et également auteure de guides pratiques à ses heures. Elle est passionnée de santé naturelle, de médecines douces et d'aromathérapie.

SUIVEZ-NOUS

21,091FansJ'aime
2,735SuiveursSuivre
49,700AbonnésS'abonner

Vous pourriez aimer aussi

PARTENAIRES