Savoir Maigrir avec JM Cohen   |   Méthode Montignac   |   Programme minceur gratuit

mercredi 23 novembre 2022

Journée mondiale de la gentillesse : trop gentil, trop con ?

La France est le seul pays au monde qui célèbre la journée de la gentillesse le 3 novembre. À l’origine, cette journée était célébrée le 13 novembre, mais pour des raisons que chacun comprendra (les attentats de Paris de 2015), elle a logiquement été avancée de 10 jours dans l’Hexagone. On a coutume de dire « trop gentil trop con » mais la gentillesse, est-ce une force ou une faiblesse ?

C’est aujourd’hui la Journée Mondiale de la gentillesse, une bonne opportunité de montrer votre bonté et votre bienveillance à tous ceux qui vous entourent, mais aussi aux autres… À la base, ce jour est fixé au 13 novembre, mais en France, il a logiquement été avancé de 10 jours pour ne pas coïncider avec la commémoration due aux victimes des attentats de Paris de 2015.

Cette journée trouve ses origines au Japon dans les années 1960 avec le mouvement du Small Kindness Movement of Japan dont le but était de restaurer cette notion de gentillesse au quotidien, par des petits gestes, de petites attentions afin de prendre soin des autres sans rien attendre en retour. Ce mouvement est rapidement devenu un succès mondial.

Trop gentil trop con ?

Vous connaissez probablement l’expression familière « Trop gentil trop con » qui date du siècle dernier et qui assimile la gentillesse à une preuve de faiblesse, de naïveté ou même un manque d’intelligence, mais c’est une erreur. Ce n’est pas parce qu’on est gentil qu’il faut dire oui à tout !

La gentillesse en tant que telle est une attitude positive et bienveillante. C’est un sourire, un merci, un geste de solidarité, une gentillesse qui adoucit notre quotidien, mais aussi celui des autres. Je parle bien évidemment ici de gentillesse sincère pas de gentillesse qui masque des motivations individuelles et égoïstes. La véritable gentillesse, c’est l’amour de soi et des autres.

Être gentil, c’est d’abord être empathique, disponible pour l’autre. Le saint est essentiellement empathique ; le gentil ne l’est que ponctuellement. Pour accueillir l’autre, il faut donc, dans un premier temps, être soi-même passif (…), il faut que nous lui fassions de la place, c’est-à-dire que nous nous vidions un peu de nous-mêmes.

Les bienfaits de la gentillesse

Les gens gentils vivent en moyenne 9 ans de plus que les autres ? De nombreuses études scientifiques prouvent en effet que la gentillesse est bénéfique pour la santé physique et mentale. Difficile d’être heureux sans un minimum de gentillesse !

Trop gentil trop con : Pourquoi la gentillesse n’est pas mieux valorisée ? – France 3

En agissant de manière bienveillante, nous sécrétons plus de la sérotonine, l’hormone de la bonne humeur et de la joie de vivre. Les bonnes actions améliorent aussi l’immunité en réduisant le stress. La gentillesse est également un rempart contre la solitude et permet entre autre d’avoir une meilleure estime de soi-même. Autant d’arguments qui donnent envie de cultiver sa gentillesse et d’en faire un véritable art de vivre !!

20 idées pour être gentil aujourd’hui

Pas simple d’être gentil en permanence, surtout les mauvais jours. C’est pourtant un moyen simple de mettre à mal ses sentiment de culpabilité et ses accès de stress. La gentillesse est un accès direct au bien-être et à l’harmonie car elle concerne la qualité des relations que nous entretenons avec les autres. Comportez-vous avec les autres comme vous souhaiteriez qu’ils se comportent avec vous. Ce n’est pas plus compliqué que ça !

L’idée n’est pas de faire preuve de gentillesse uniquement le 3 novembre mais de vraiment s’engager à la pratiquer. Un joli projet, non ?!

Voici une vingtaine d’idées pour cultiver la gentillesse dès aujourd’hui :

  • Complimenter la première personne qu’on croise le matin.
  • Apporter les croissants en arrivant au boulot
  • Laisser un mot de remerciement au serveur au restaurant
  • Déposer un post-it avec un smiley souriant sur l’ordinateur d’un collègue.
  • Offrir des fleurs à quelqu’un qu’on apprécie.
  • Distribuer du café dans la rue (aux marchands de journaux, sans-abri…).
  • Organiser une collecte (argent, nourriture, vêtements) pour une association.
  • Apporter des fleurs, faire des compliments à la maîtresse de votre enfant.
  • Offrir un gros pourboire au serveur.
  • Penser à ses voisins ou à des personnes âgées isolés, les inviter à dîner.
  • Écrire à un ami perdu de vue ou avec qui on est fâché.
  • À l’hôpital, aller voir ceux qui ne reçoivent pas de visite.
  • Faire l’élection de la personne la plus gentille du bureau.
  • Laisser sa place dans les transports en commun.
  • Consacrer du temps à quelqu’un qui en a besoin.
  • Faire un don à une association caritative.
  • Dire quelque chose de gentil à quelqu’un qu’on connait.
  • Être gentil et indulgent avec soi-même.

En plus, comme la bonne humeur, la gentillesse est hautement contagieuse. Ça vaut le coup de propager ce virus-là ! Trop gentil trop con ? Certainement pas !

Mes Petits Pas Bonheur

Nutrition, minceur, stress, phyto, aromathérapie… Tous nos ebooks gratuits

A PROPOS

Philippe Monteiro da Rocha
Philippe Monteiro da Rochahttps://www.aujourdhui.com
Passionné de psychologie positive, Philippe est responsable éditorial d'Aujourdhui.com. Adressez-vous à lui si vous avez des compliments ou des critiques à faire...