Nous sommes le

mardi 14 juin 2022

Horoscope 2022 | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

On t'aide à voir le verre à moitié plein

Comment manger sainement quand les prix explosent ?

Manger sainement en période d’inflation, c’est de plus en plus difficile. La hausse des prix alimentaires se généralise et touche la plupart des produits. Les pâtes, la viande, le poisson, les fruits et légumes, la farine ou l’huile ont tous augmenté entre 8 et 20%. Comment faire pour continuer à faire ses courses sans tirer un trait sur la qualité ?

Il y a 50 ans, l’alimentation représentait un tiers du budget des ménages français. Aujourd’hui, il ne représente plus que 15 % en moyenne. Mais avec l’inflation galopante, cela risque de ne pas durer. La hausse des prix alimentaires se généralise et touche la plupart des produits, les pâtes (+15 %), la viande (+8 %), le poisson (+15 %) la farine ou l’huile (+10 %).

Alors comment s’en sortir et continuer à acheter des produits de qualité ? D’abord, en téléchargeant dès maintenant nos 20 meilleures astuces grâce au guide pratique que nous vous offrons gratuitement. Et voici quelques idées en plus…

Arrêter les plats préparés

Les plats préparés sont souvent une fausse bonne idée car ils sont souvent faibles en qualité et chers au kilo. Préférez les produits bruts à cuisiner vous-même.

« On a imposé aux distributeurs une marge de 10%. Je voudrais qu’on lève provisoirement cette disposition pour vendre moins cher aux consommateurs.”

Michel-Edouard Leclerc (FranceInfo)

De nombreuses préparations sont délicieuses et rapides à réaliser : la semoule, sous forme de taboulé ou de couscous, les lentilles corail, les soupes et les pâtes qui restent bon marché et rapides à préparer. Les produits bruts peuvent parfois être achetés en version bio à prix avantageux quand ils sont présentés en vrac ; le moyen de gagner en qualité sans se ruiner.

Réduire sa consommation de viande et poisson

La viande et le poisson ne sont pas épargnés par la hausse des prix : les viandes surgelées ont par exemple connu une hausse de prix de plus de 10 % sur un an. Mais rappelons-nous que pour le porte-monnaie, la santé et la planète : les protéines animales dans un repas, ce n’est pas indispensable !

Consommez-en deux ou trois fois par semaine ; le reste du temps, pensez aux œufs, aux protéines végétales (céréales et soja) et aux légumineuses (lentilles, pois chiches…). Vous pourrez ainsi acheter un bon morceau de viande ou de poisson, de qualité, de temps en temps.

En finir avec le gaspillage

Il est absolument fondamental d’éviter de jeter des aliments, quelles que soient les circonstances ! Faites l’inventaire de votre frigo et de vos placards pour éviter de laisser passer les dates limites de consommation. Pour les produits secs, la Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) peut être dépassée de quelques jours sans risques sur votre santé ! De même, ne renoncez pas aux légumes un peu abîmés ou flétris ; ils sont encore consommables et intéressants sur le plan nutritif.

hausse des prix alimentaires 648
La hausse des prix alimentaires – Statista France

Au supermarché ou dans les magasins bio, faites le tour des rayons dédiés à la lutte contre le gaspillage : on y trouve souvent des bonnes affaires. Certains commerces soldent les aliments dont la DLC est proche ou les produits abîmés. Un très bon moyen de continuer à pouvoir acheter des fruits et légumes, qui sont de plus en plus chers !

Vous pouvez également faire des confitures avec des fruits moches, des coulis avec des tomates très mûres, des soupes, des salades, des ratatouilles…

Le DIY pour contrer la hausse des prix alimentaires

Comment manger des produits de qualité en pleine hausse des prix alimentaires ? La solution se trouve peut-être chez vous ! Le meilleur moyen est d’entretenir un potager. Vous pouvez faire pousser vous-mêmes des fruits et légumes riches en vitamines.

En été, transformez vos produits en réalisant des conserves et des bocaux pour la saison froide. Et, si vous avez la chance de posséder un jardin, pourquoi ne pas investir dans l’achat de quelques poules qui vous fourniront des oeufs frais : votre retour sur investissement est garanti !

Vous pouvez aussi faire pousser herbes aromatiques et des petits légumes sur votre balcon. Pensez par exemple aux tomates cerises pour des salades originales ou même des apéros sains, économiques et bluffants ! Les pots de basilic ou de persil sont également susceptibles de rehausser un simple plat de pâtes à moindre coût.

Cliquez ici pour retrouver nos 20 meilleures astuces dans le guide gratuit Manger sain sans se ruiner.

AD 800x280 mangerpascher

Nutrition, minceur, stress, phyto, aromathérapie… Tous nos ebooks gratuits

A PROPOS

Philippe Monteiro da Rocha
Philippe Monteiro da Rochahttps://www.aujourdhui.com
Passionné de psychologie positive, Philippe est responsable éditorial d'Aujourdhui.com. Adressez-vous à lui si vous avez des compliments ou des critiques à faire...
-- Annonce --

CADEAU

On mange quoi ce soir ?

Manger sain sans se ruiner - Ebook 3D Cover
Inscris-toi ci-dessous pour savoir comment manger sainement et de façon équilibrée sans trop dépenser.

Vous pourriez aimer