Méthode Cohen   |   Méthode Montignac   |   Programme minceur gratuit

Horoscope | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

lundi 10 mai 2021
lundi 10 mai 2021
AccueilForme & SantéComment se protéger des allergies au pollen

Comment se protéger des allergies au pollen

Les allergies au pollen reviennent tous les ans avec le printemps : pollens de bouleau, de chêne, de cyprès, de platanes… Si vous en souffrez, vous avez sans doute vu réapparaître vos démangeaisons ou vos éternuements. Ces phénomènes sont en augmentation constante depuis 50 ans mais il y a des moyens pour s’en protéger.

De nombreuses études montrent, sans l’ombre d’un doute, que les phénomènes allergiques sont en constante augmentation. Au point que selon l’Organisation mondiale de la santé, les allergies sont devenues un véritable problème de santé publique.

Selon les estimations, au moins un Français sur quatre est concerné par les allergies au pollen. Et cela dans toutes les tranches d’âge. De très jeunes enfants présentent les symptômes de cette allergie, tout comme des seniors qui n’avaient jusqu’à présent jamais été gênés.

Que sont les allergies au pollen ?

Une allergie est une réaction du corps à un allergène. Un allergène comme un grain de pollen est, au départ, un visiteur inoffensif qui déclenche en nous des manifestations allergiques. Il ne nous veut pourtant aucun mal ! Pour provoquer des symptômes d´allergie, les grains des pollens doivent pouvoir atteindre les muqueuses respiratoires de l´homme.

- Annonce -

Mais parfois le système immunitaire, déboussolé par des facteurs internes (des émotions perturbantes par exemple) et des éléments externes (un milieu porteurs d’allergènes), prend ce visiteur pour un ennemi, au même titre qu’un microbe ou un virus. Des réactions immunitaires inutiles se déclenchent.

Au printemps, l’air devient un agresseur chargé de pollens. Ces minuscules particules sont très volatiles. Elles se répandent dans l’air et pénètrent dans l’organisme par voie respiratoire. Les pollens se diffusent à diverses périodes de l’année, et leur concentration dans l’air est différente selon l’heure de la journée.

En savoir plus sur les allergies au pollen – France 3 Bourgogne

Les pollens d’arbres sont les premiers à apparaître, au début du printemps, et leur présence dure environ six semaines. Les régions du territoire ne sont pas exposées aux mêmes allergies au pollen.

Dans le sud, les pollens de cyprès apparaissent au mois de mars et ouvrent la saison des allergies au pollen, suivis par ceux de chêne au printemps. Les pollens de bouleau se diffusent sur toutes les régions du Nord-Est de la France, en avril. Les pollens des platanes sont très présents courant mars dans les Alpes et courant avril dans le sud-ouest.

Puis viennent les pollens de graminées très présentes sur la totalité des régions françaises entre mai et juillet. Ensuite, certaines herbacées prennent le relais : orties, armoise, plantain

Quels sont les symptômes des allergies au pollen ?

Selon votre sensibilité à l’un ou l’autre de ces allergènes, il vous faudra donc éviter leur contact à des moments précis de l’année. En effet, l’allergie se manifeste généralement tous les ans à la même période.

Les symptômes sont comparables à ceux d’un rhume, d’où l’appellation « rhume des foins » : démangeaisons du nez et de la gorge, éternuements violents et répétitifs, nez qui coule, nez bouché, yeux qui pleurent, démangeaisons du palais…

Si les symptômes sont d’apparence bénigne, ils sont en revanche très gênants au quotidien. Ils peuvent également s’accompagner d’une grande fatigue qui persiste pendant toute la durée de la saison des pollens, c’est-à-dire parfois jusqu’à trois ou quatre mois.

Parmi les principales causes de l’augmentation des cas d’allergies au pollen dans la population, on cite généralement la pollution. En effet, la pollution urbaine fragilise les grains de pollens et les rend plus nocifs en facilitant la libération de leurs protéines allergisantes. Par ailleurs, la pollution rend également les personnes plus sensibles aux pollens car elle fragilise leurs yeux, leurs bronches et leur système nasal.

Autre cause de la recrudescence des cas d’allergies au pollen : le changement climatique. Celui entraîne une progression de certaines plantes, sources de pollens allergisants, dans des régions jusque-là épargnées.

De plus, avec des hivers plus doux et des étés plus chauds, le calendrier des saisons polliniques est bouleversé. Résultat : la saison des pollens arrive plus tôt dans l’année et est aussi plus longue et plus intense.

Des conseils contre les allergies au pollen

Essayez de repérer les allergènes auxquels vous êtes sensibles, ce sera d’autant plus facile de vous en protéger. Ce qui ne vous empêchera pas, en plus, de faire attention à d’autres éléments réputés allergisants afin de mettre vraiment votre système immunitaire au repos.

L’air est surtout saturé de pollen en tout début de matinée (avant 10 heures) et en fin d’après-midi (entre 17 et 19 heures). Évitez de sortir à ces heures de la journée

La pluie rabat les pollens au sol et en libère l’air. Achetez-vous des bottes en caoutchouc et un ciré pour aller vous promener lorsqu’il pleut faiblement. Vous pouvez aussi sortir pendant les quelques heures qui suivent une grosse averse.

Mettez des lunettes de soleil pour protéger vos yeux du contact direct avec le pollen en suspension dans l’air.

Si vous jardinez, notamment si vous tondez la pelouse, mettez des gants, un masque respiratoire et des lunettes. Et surtout, choisissez des produits le plus naturels possible. Mettez une petite noisette de vaseline au bord de chaque narine, afin que le pollen s’y agglutine à chaque inspiration au lieu d’envahir vos poumons.

Et lorsque vous rentrez à la maison, prenez une bonne douche et lavez-vous les cheveux afin de vous débarrasser du pollen que vous avez ramené avec vous !

Mes Petits pas santé pour vivre mieux en 2021

Cliquez ici pour en savoir plus

NOUVEAU

NEWSLETTER

-- Annonce --

POPULAIRES

A PROPOS

6f521ce21c2f796c8f008008902d6b39?s=96&d=identicon&r=g
Marisa Langyhttps://www.aujourdhui.com
Depuis sa prime jeunesse, Marisa s'occupe elle-même du potager familial. Elle est passionnée par la nature, l'alimentation saine et les produits bio.

SUIVEZ-NOUS

21,076FansJ'aime
2,735SuiveursSuivre
49,900AbonnésS'abonner

Vous pourriez aimer aussi

PARTENAIRES