Régime oeufs durs : une vraie formule de relance

Le régime Oeufs durs est une technique restrictive de perte de poids. Cette formule de relance séduit pour celles et ceux qui souhaitent “maigrir vite”. Mais le régime oeufs durs est une formule à utiliser dans un cadre particulier. Explications, contre-indications et sortie du régime œuf, je vous explique tout.

L’œuf est composé de 2 parties consommables : le blanc et le jaune. Commençons par décrire ces 2 parties, sachant que le blanc sera majoritairement consommé dans ce régime.

Le blanc d’œuf, des protéines

Le blanc d’œuf constitue une partie de l’œuf, qui protège le jaune. Il est composé à 90 % d’eau. Parmi les autres constituants, on trouve essentiellement des protéines, la principale étant appelée ovalbumine mais aussi des lysozymes. Cette protéine est intéressante pour ses propriétés coagulantes et tensioactives. 

Ainsi, c’est elle qui permet de stabiliser la mousse des blancs en neige

Avec seulement 48 kcal/100 g, le blanc d’œuf est un aliment très léger. Il apporte 90 % d’eau, près de 10 % de protéines et aucune graisse

Côté micronutriments, le blanc d’œuf apparaît comme une source intéressante de vitamines B2, B3 et de sélénium. 100 g de blanc suffisent à couvrir 25 % des apports journaliers recommandés pour ces deux vitamines.

Le jaune d’œuf 

Le jaune d’œuf est la partie de l’œuf qui sert de source de nourriture pour le développement de l’embryon. Il est maintenu en suspension dans le blanc d’œuf par des filaments torsadés de tissus cellulaires appelés « chalazes ».

Le jaune est constitué de protéines, d’un tiers de lipides, plus particulièrement d’acides gras insaturés. Un jaune d’œuf contient en moyenne 0,25 g de cholestérol. Il est donc faux de mettre systématiquement en cause les œufs en cas d’hypercholestérolémie et de les supprimer. 

Le jaune d’œuf représente une excellente source de fer, mais celui-ci est non héminique, et couvre 15 % des apports quotidiens recommandés, notamment pour les enfants et femmes qui en ont le plus besoin. Avec l’huile de foie de morue et le beurre, l’œuf est parmi les meilleures sources alimentaires de vitamine A.

Plus le jaune est coloré, plus il est riche en vitamine A (100 g de jaune couvrent 71 % des apports en vitamine A d’une femme). Le jaune d’œuf apporte également une quantité appréciable de vitamine D (20 % des apports nutritionnels conseillés pour 100 g de jaune).

Le régime oeufs durs

Dans le régime œuf, on consomme majoritairement des blancs d’œuf, du bouillon de légume et des laitages allégés.

  • Les blancs d’œuf, associés ou non à 1 œuf entier, apportent des protéines de bonne valeur biologique qui vont éviter les fontes musculaires et assurer un bon rassasiement. 
  • Le bouillon de légumes assure l’hydratation et évite les carences en vitamines et minéraux. 
  • Les laitages à 0 % de MG (vous pouvez ajouter de la cannelle ou encore de la vanille en poudre pour le parfumer) assurent les apports en calcium et complètent les protéines de l’œuf.
Le régime des œufs ou régime oeufs durs – Dr Jean-Michel Cohen

C’est une séquence de régime très rapide. Cette formule « express » a pour but de faire perdre environ 3 kg en 1 semaine et face à une promesse si alléchante, il faut expliquer réellement à qui cela s’adresse, en précisant qu’elle s’intègre à un protocole d’amaigrissement global sous peine d’une reprise de poids qui sera automatique.

En pratique :

Petit déjeuner :

  • 2 ou 3 blancs d’œuf sans le jaune (le chiffre de 3 est préférable pour les hommes).
  • Un laitage à 0 % Café, thé, eau, infusion à volonté et sans sucre.

Déjeuner :

  • 2 ou 3 blancs d’œuf (surtout pour les hommes) + 1 œuf entier avec le jaune. 
  • Du bouillon de légumes à volonté. 
  • Un laitage à 0 % 250 ml d’eau avec un jus de citron. 

Dîner :

  • 2 ou 3 blancs d’œuf (surtout pour les hommes) + 1 œuf entier avec le jaune. 
  • Du bouillon de légumes à volonté. 
  • Un laitage à 0 % 250 ml d’eau avec un jus de citron. 
  • Il faudra boire dans la journée 1,5 l à 2 l d’eau, de préférence minérale.

Ce régime n’est pas une technique à suivre comme une habitude, c’est un système de relance qui doit être encadré et utilisé en certaines occasions.

Quand faire le régime oeufs durs ?

  • Une urgence médicale, comme avant une intervention chirurgicale ou tout événement nécessitant une perte rapide de quelques kilos.
  • En cas de stagnation/démotivation malgré un suivi sérieux du programme afin de rebooster la perte de poids et le moral. 
  • En cas d’un événement particulier (mariage…).

Ce régime, du fait de son côté très restrictif, ne s’adresse pas à tout le monde. Il faut être en très bonne santé. Ainsi, le régime des oeufs est déconseillé dans les cas suivant :

Contre-indications : 

  • Le diabète surtout insulino-dépendant,
  • aux femmes enceintes et allaitantes, 
  • aux personnes souffrant de compulsions alimentaires, 
  • en cas de troubles sévères du rythme cardiaque, 
  • une atteinte du foie ou du rein,
  • troubles du comportement alimentaire,
  • sport intensif.

En cas de doute, n’hésitez jamais à demander à votre diététicienne ou à votre médecin traitant s’il existe une contre-indication.

Après le régime œuf

Après le régime des œufs, une réadaptation est indispensable. Car si l’on revient brutalement à son rééquilibrage alimentaire, il y aura une reprise de poids de 1,5 kg minimum. Il faut donc, à la suite de cette séquence, passer au régime flash (900 kcal au moins) pendant 8 jours minimum. Puis on reprend son programme pendant 1 mois minimum. 

Si cette formule est prévue se base sur 1 semaine œufs, suivie d’ 1 semaine à 900 kcal, restez à l’écoute de vos ressentis.

Si vous sentez le suivi trop difficile, il est possible :

  • de réduire la durée de la cure :  3 jours œufs + 3 jours 900 kcal par exemple au lieu de 7 + 7.
  • en cas de fringales, de manger les légumes utilisés pour la réalisation du bouillon.

Dans tous les cas, cette option de relance reste ponctuelle. Il est vivement conseillé de bien boire en parallèle, de ne pas booster l’activité physique sur la même période et de compléter le carnet minceur.

Il ne faut pas répéter cette séquence plus d’une fois tous les deux mois.

Pour mieux vous expliquer, regardez bien la vidé complète sur le sujet en milieux d’article. Et si vous avez des questions, rejoignez les diététiciennes de la méthode Cohen lors des consultations en direct !

A PROPOS

Jean-Michel Cohen
Jean-Michel Cohenhttps://www.savoirmaigrir.fr
Dr Jean-Michel Cohen est Médecin-nutritionniste, auteur, créateur du programme "Savoir Maigrir" et intervenant régulier dans les médias.
-- Annonce --

énigme DU JOUR

CADEAU

Maigrir, c'est pas si compliqué !

Vous pourriez aimer

PROGRAMMES GRATUITS

Méthode Cohen : 12 choses à savoir
Méthode Cohen : 12 choses à savoir