Le maïtaké, le champignon de la vitalité

Si les bienfaits du maïtaké ont été très tôt exploités par la médecine traditionnelle chinoise, ce champignon atypique a longtemps fait l’objet d’une grande méfiance en Occident. Heureusement pour nous, grâce à l’évolution des connaissances botaniques, les champignons asiatiques sont arrivés en force… pour notre plus grand bien-être.

La tradition Asiatique a toujours su utiliser les champignons comme toutes les autres espèces végétales. Les bienfaits du maitaké (grifola frondosa) et ses propriétés fortifiantes et bienfaisantes sont ainsi consignés de longue date dans la médecine traditionnelle chinoise. Le maïtaké contient des polysaccharides (sucres) spécifiques qui seraient efficaces pour soutenir les défenses naturelles et maintenir les équilibres essentiels.

Le maïtaké, un champignon rare et précieux

Le maïtaké pousse à l’état sauvage dans certaines régions du Japon, de la Chine et de l’Amérique du Nord. Il peut être cultivé facilement, bien qu’il ne pousse pas aussi bien qu’à l’état sauvage. Ce champignon est extrêmement rare, donc il est précieux.

- Annonce -

En témoigne la signification de sa dénomination en japonais, « champignon dansant », qui lui est attribué en référence au ravissement de ceux qui, ayant la chance de découvrir un spécimen aux pieds d’un arbre, dansaient de joie.

La culture et les bienfaits du maïtaké – Violon et Champignon

La découverte de maïtaké était une promesse de faire fortune, une fois revendu aux gens fortunés qui pouvaient s’offrir le luxe d’une cure. La pharmacopée chinoise, friande de trésors végétaux, a intégré depuis longtemps les bienfaits du maïtaké pour le maintien de la bonne forme de l’organisme.

Le champignon nuage

Le maïtaké se caractérise par un tronc très court, recouvert de nombreux chapeaux dentelés issus de ses ramifications. En miroir à cette structure atypique, aussi foisonnante que délicate, les Chinois appellent le maïtaké le « champignon nuage ». À l’âge adulte, le maïtaké peut atteindre jusqu’à 50 centimètres de diamètre, et peser jusqu’à plusieurs dizaines de kilos. 

Jusqu’à très récemment, le maïtaké pouvait être cueilli qu’à l’état sauvage, aux pieds des chênes et châtaigniers ou de leurs souches, ce qui le préservait d’une diffusion élargie et le réservait à l’usage des plus offrants. Néanmoins, les mystères de la culture jusqu’ici impossible du maïtaké prirent fin au début des années 80. Le délicat champignon, quoiqu’ayant perdu sa rareté, n’en demeure pas moins précieux, en vertu de ses caractéristiques et qualités bien-être.

Plein de vitamines, minéraux et polysaccharides

Lové aux pieds des arbres, ou bien perché sur leurs souches, le maïtaké profite des plus grandes richesses de la forêt. C’est donc, tout naturellement, qu’il renferme une grande quantité de substances actives, toutes plus bénéfiques les unes que les autres : vitamines B1B2B3 et C, minéraux tels que le calcium, le fer, le magnésium, le phosphoreacides aminés et polysaccharides comme les bêta-glucanes.

Constitués de chaînes de glucose, les bêta-glucanes constituent une source de bienfaits unique, notamment pour les défenses naturelles.

Les bienfaits du maïtaké pour les défenses naturelles  

Comme beaucoup de plantes, le maîtaké est reconnu comme un végétal adaptogène, c’est-à-dire capable d’augmenter la résistance de l’organisme aux effets dommageables du stress. Ainsi, la « fleur de frêne » est-elle conseillée pour favoriser l’équilibre émotionnel, le bien-être physique, mais aussi pour ses effets régulateurs plus larges.

Toutefois, le maïtaké est surtout réputé pour ses qualités stimulantes pour les défenses naturelles. Cette qualité remarquable du « champignon nuage » est intrinsèquement liée aux fortes concentrations du champignon en polysaccharides, et spécialement en bêta-glucanes. Ces derniers sont des stimulants naturels hors pair des mécanismes de défense du corps.

Un secret naturel pour rester en forme

Au regard des nombreux bienfaits du maïtaké, une petite cure est conseillée à l’approche de l’automne ou pendant l’hiver, pour prémunir l’organisme des nombreuses agressions extérieures de ces saisons parfois rudes. Encourageant la vitalité de l’organisme, et son caractère combatif contre les divers maux pouvant l’accabler, le maïtaké constitue une solution bien-être très pertinente.

Formulé en ampoules, en gélules ou en comprimés, seul ou associé à d’autres principes actifs, le champignon peut être utilisé par tout un chacun, sans contre-indication particulière. Parfois, il peut être associé à une petite dose de vitamine C, cette dernière facilitant l’assimilation des polysaccharides par l’organisme. Qu’il soit utilisé en prévention ou en réponse à une gêne identifiée, le maïtaké vous permet de rester en forme plus longtemps.

Phytothérapie - 66 plantes essentielles

Nutrition, minceur, stress, phyto, aromathérapie… Tous nos ebooks gratuits

A PROPOS

Marisa Langy
Marisa Langyhttps://www.aujourdhui.com
Engagée avec force dans la transition écologique, Marisa est passionnée par la nature, le bien-être, l'alimentation durable, la simplicité volontaire et la protection de l'environnement.

CADEAU

Un peu de nature dans ta santé ?

Vous pourriez aimer

PROGRAMMES GRATUITS