Appuie sur ton bouton bien-être !

En associant la pensée positive à une technique d’ancrage issue de la PNL, vous pouvez créer votre propre bouton bien-être. Vous pourrez appuyer dessus pour constater un regain de confiance et vous sentir bien. Vous allez acquérir le pouvoir de contrôler vos émotions positives et les faire jaillir à la demande.

La pensée positive est une attitude mentale et émotionnelle qui consiste à se concentrer sur ce qui va bien. Cela revient à envisager une vie meilleure et toujours s’attendre à réussir et obtenir des résultats positifs à l’avenir.

À quoi sert la pensée positive ?

Cet état d’esprit, particulièrement encouragé en psychologie positive, est aussi une arme pour ne pas se décourager. Quand tes plans ne se déroulent pas comme prévu, la pensée positive te permet de rester motivé et de ne pas te résigner à essuyer un échec.

Tu peux mettre en place une technique d’ancrage qui va te permettre d’éprouver une sensation de bien-être à chaque fois que tu en ressentiras le besoin. Tu pourras alors appuyer sur ton bouton bien-être dès que tu en auras besoin. Tu reconnecteras alors ton mental à une émotion positive et tu ressentiras une libération de sérotonine, l’hormone de la joie de vivre.

Comment activer ton bouton bien-être ?

  1. Prends quelques instants pour te recentrer sur toi et te détendre. Réveille ta mémoire et fouille dedans pour te rappeler ton meilleur souvenir.
  2. Essaie de revivre pleinement ce moment. Que ressentais-tu ? Quel était ton comportement ? Qu’as-tu fait, vu, ressenti et entendu ?
  3. Revis le film de ton souvenir. Tu en es l’acteur principal, alors sens-toi libre d’ajouter des détails, de la couleur et de sublimer les décors dans ta tête.
  4. Note à quel point tu te sens vibrer, à la fois heureux et confiant. Tu vas associer cette sensation à ce qu’on appelle un geste d’ancrage : par exemple, tu vas fermer le poing et te concentrer uniquement sur ce sentiment de joie qui t’envahit.

Dès que tu rencontreras une contrariété dans la journée, serre ton poing droit (ou le poing gauche, à toi de décider) comme si tu appuyais ton bouton bien-être.

En pratiquant ce petit exercice régulièrement, tu vas constater un regain de confiance et te sentir plus positif. Surtout, tu vas acquérir un véritable pouvoir, celui de « contrôler » tes émotions positives et de les faire jaillir à la demande.

La technique d’ancrage en PNL

Très utilisée en PNL (programmation neurolinguistique), la technique de l’ancrage se base sur un réflexe physiologique à l’évocation d’un stimulus agréable. L’idée est de réaliser un geste volontaire (serrer le poing…) que l’on associe à une sensation particulière, avant de reprendre, à son rythme, contact avec la réalité.

Programmez votre bouton bien-être avec l’ancrage en PNL – Centre Réa-Active

1. Tu détermines l’état émotionnel que tu désires

Quel état émotionnel souhaites-tu voir apparaître quand tu pratiques ton geste-stimulus ? Tu n’as pas nécessairement à te limiter à un ressenti de bien-être, il peut s’agir par exemple d’un état de motivation, d’une sensation de concentration extrême, d’un état de sérénité, etc.

2. Tu te rappelles une expérience où tu as vécu cet état

Cherche dans tes souvenirs un évènement où tu as ressenti fortement l’état émotionnel que tu souhaites ancrer.

3. Tu choisis un stimulus singulier

Définis un geste d’ancrage qui va te permettre d’ancrer l’état désiré. Cela doit être un stimulus unique, c’est-à-dire un geste qui ne risque pas d’être ambigu parce que tu l’utilises à tout bout de champ, dans n’importe quelle situation. Claquer des doigts n’est pas forcément pertinent mais, par exemple, relier ton majeur avec ton pouce peut devenir un stimulus unique distinctif.

4. Tu t’entraînes à ressentir cet état pour valider l’ancrage

Tu vas t’entraîner à ressentir l’état émotionnel que tu désires en visualisant l’expérience passée et en y associant ce geste. Cela s’appelle poser l’ancrage. En pratiquant une visualisation, tu vas installer, ressentir et revivre l’émotion en question. L’intensité de l’état émotionnel va aller crescendo.

Au cours de la montée de l’émotion en intensité, utilise le stimulus et maintiens ton geste aussi longtemps que l’intensité émotionnelle continue de grandir. Ensuite, tu répètes l’exercice plusieurs fois par jour pour le valider. Au bout d’un moment, tu constateras que le stimulus seul est en mesure de provoquer l’état émotionnel que tu désires.

A PROPOS

Philippe Monteiro da Rocha
Philippe Monteiro da Rochahttps://www.aujourdhui.com
Passionné de psychologie positive, Philippe est responsable éditorial d'Aujourdhui.com. Adressez-vous à lui si vous avez des compliments ou des critiques à faire...
-- Annonce --

CITATION DU JOUR

CADEAU

Vous pourriez aimer

PROGRAMMES GRATUITS