Mais où est passé notre équilibre alimentaire ?

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt. Partout sur la planète, le surpoids s’impose comme l’un des problèmes majeurs de santé publique de nos sociétés. Mais où est donc passé notre équilibre alimentaire ?

Le surpoids est bien là, il est de plus en plus difficile de s’en prémunir et pire qu’avant de s’en défaire. Et inutile de se voiler la face : c’est l’augmentation de la consommation calorique qui provoque ce surpoids. Je m’explique.

Un équilibre alimentaire modifié

Si les connaissances médicales et scientifiques progressent, les solutions concrètes et grand public ne sont pas au rendez-vous. Un vide dans lequel les vendeurs de régimes miracle s’engouffrent en détourant l’attention de l’essentiel !

Un exemple vaut toutes les démonstrations : en l’espace de 30 ans, aux États-Unis, la consommation alimentaire quotidienne est passée de 2 000 à 2 600 calories.

Durant la même période, les experts ont observé 40 % d’augmentation du nombre de personnes atteintes de surcharge pondérale. Quant à l’obésité, elle a carrément triplé sur ces trois décennies-là.

Avec des conséquences sanitaires graves: maladies cardiovasculaires, respiratoires, difficultés à se déplacer, etc…

C’était mieux avant ? 

À quoi est due cette explosion ? À une trop grande abondance alimentaire certes, mais  aussi aux nouveaux modes de fabrication des produits industriels.

Autrefois, au « bon vieux temps » de la nourriture de proximité (les légumes venus du jardin, la viande achetée chez le boucher du coin…), quand on avalait une portion on voyait et savait ce que l’on mangeait : la salade ou les pommes de terre déterrées à deux pas, le boeuf du pâturage proche.

Ce qu’on savourait n’inspirait pas méfiance. Or, aujourd’hui, rien n’est moins évident. Pire, on découvre des aliments dans des préparations qui ne devraient absolument pas en contenir.

Plus de sucres et de mauvaises graisses

Regardez le sucre : auparavant, son usage était réservé aux bonbons, aux gâteaux… Mais, désormais, on en trouve dans les céréales, les sauces, les yaourts, les boissons, les pizzas, les plats préparés, bref, presque partout.

Si on ajoute à cette consommation cachée les 35 g, c’est-à-dire 7 carrés de sucre que nos ados absorbent en buvant la moindre canette de soda non light, l’ampleur des dégâts apparaît !

L’équilibre alimentaire, je mets quoi dans mon assiette ? – Dr Jean-Michel Cohen

Il y a le sucre, mais aussi les graisses innombrables, les substances bizarres que les étiquettes nous font découvrir dans tous les produits peuplant les rayons des supermarchés, les ajouts improbables, les matières que l’on ne connaissait pas voici une génération, mais qui ont colonisé la moindre conserve…

Nos parents ignoraient par exemple l’existence de l’huile de palme et n’en avalaient jamais ; mais combien de temps a-t-il fallu avant de constater qu’elle colonisait la plupart de nos aliments industriels sans que nous le sachions, la voyions ni ne prenions conscience de ses dégâts sur nos santés ?

Or elle, comme d’autres, n’est vraiment pas bonne pour le poids. Quand on ajoute aux apports caloriques dissimulés les facteurs génétiques, quand on pense à la répercussion de l’effet yoyo des multiples régimes pratiqués au cours d’une existence, on réalise mieux les difficultés à maigrir constatées par chacun au fil des années.

Pas de solution « miracle »

Oui, le surpoids est bien là, il est de plus en plus difficile de s’en prémunir et pire qu’avant de s’en défaire. Une solution existe, en vérité. Mais elle n’est pas miraculeuse au sens où, comme on l’entendait autrefois, elle agirait illico presto, en un tour de main.

Il n’y a pas de recette, méthode, médicament ou boisson magiques capables de faire perdre dix kilos en dix jours ad vitam aeternam sans péril pour la santé. Seuls, j’insiste, une pratique nutritionnelle équilibrée, un régime et des menus savamment étudiés et équilibrés donnent des résultats fiables.

Je milite pour un régime audacieux avec, parfois, des propositions que d’aucuns jugeraient iconoclastes, trop imprégnés qu’ils sont des interdits érigés à certaines époques par des ayatollahs du Caddie.

A PROPOS

Jean-Michel Cohen
Jean-Michel Cohenhttps://www.savoirmaigrir.fr
Dr Jean-Michel Cohen est Médecin-nutritionniste, auteur, créateur du programme "Savoir Maigrir" et intervenant régulier dans les médias.
-- Annonce --

NOUVEAU

CADEAU

Maigrir, c'est pas si compliqué !

10 petits pas minceur 2022
Inscris-toi ci-dessous pour recevoir par Email le programme "Mes petits pas minceur". Il est facile à suivre et parfaitement équilibré pour perdre jusqu'à 5 kilos par mois.

Vous pourriez aimer

PROGRAMMES GRATUITS