Nous sommes le

dimanche 3 décembre 2023

Horoscope 2023 | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

On t'aide à voir le verre à moitié plein

Comment conserver un Indice de Masse Corporelle « santé » ?

Les médecins s’accordent à dire que le surpoids, et a fortiori l’obésité favorisent l’apparition de nombreuses maladies : hypertension, maladies cardio-vasculaires… Perdre du poids pour des raisons purement médicales permet d’améliorer son état de santé, et souvent de limiter les traitements médicaux. Voici comment conserver un indice de masse corporelle santé.

Il est nécessaire de garder un œil sur l’évolution de son poids dans le temps. Lorsque l’on est en surpoids ou obèse, il est donc indispensable de mettre en place un régime adapté. Pour agir en même temps sur la qualité et les quantités des aliments, il est important de ne pas se lancer dans un régime très restrictif ou mal équilibré.

Comment déterminer son poids santé

Le poids ne doit pas non plus devenir une obsession et il faut savoir prendre de la distance avec cette valeur chiffrée, que ce soit au quotidien ou pour mesurer ses progrès au cours d’un régime. Rappelons d’abord qu’il n’existe pas de poids idéal.

Les repères donnés, soit le même poids que la taille pour les hommes (74 kg pour 1,74 m) et 10 de moins pour les femmes (54 kg pour 1,64 m), représentent encore un objectif pour certaines personnes alors qu’ils sont erronés et sans fondement.

Le seul critère sérieux établit en réalité un « poids santé » fondé sur l’indice de masse corporelle. L’Indice de Masse Corporelle calcule le rapport du poids (kg) sur la taille au carré (m2) et défi nit ainsi un poids souhaitable pour un IMC compris entre 18,5 et 24,9 kg par mètre carré de peau, afin de limiter les risques de maladies liés à un surpoids (maladies cardio-vasculaires) ou à un sous-poids (carences).

Par exemple, pour une femme mesurant 1,65 mètre, la fourchette de poids santé se situe entre 50 et 67 kg, ce qui laisse une appréciation personnelle assez large, d’autant que l’IMC ne prend pas en compte la masse musculaire ni la masse osseuse.

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les personnes malades, les grands sportifs, les adolescents et les seniors ne doivent pas se référer à cette mesure.

Situer son indice de masse corporelle

L’indice de masse corporelle dit normal se situe entre 18,5 et 24,9. Un IMC dit « maigreur » est inférieur ou égal à 18,5. Un IMC dit « surpoids » est supérieur ou égal à 25 et on parle d’obésité pour un IMC supérieur ou égal à 30

Se peser à raison d’une fois par semaine est le rythme idéal pour une surveillance de son poids. Pesez-vous le matin, à jeun, après avoir uriné, nu ou toujours dans la même tenue.

N’oublions pas que le poids n’est qu’un seul des paramètres que l’on souhaite atteindre. Les mensurations (tour de taille, de hanches, de cuisses, de poitrine) sont également importantes, notamment le tour de taille, où les graisses intra-abdominales, entourant donc les organes, peuvent favoriser l’apparition de maladies.

IMC & POIDS IDÉAL : comment les calculer ?
Calculez votre Indice de masse corporelle – Dr Jean-MIchel Cohen

Les dernières données scientifiques ont prouvé qu’un tour de taille inférieur à la moitié de sa taille (hauteur) est un bon critère pour évaluer l’état de santé. Par exemple, pour une taille d’1,60 m, le tour de taille devra être inférieur à 80 cm. Plus largement, on conseille un tour de taille inférieur à 102 cm pour les hommes et à 88 cm pour les femmes.

Penser à bouger

Bouger régulièrement est positif pour différentes raisons : cela permet de mobiliser nos muscles et aide à entretenir la masse musculaire, à lutter contre sa diminution, notamment due au vieillissement. Cela permet également d’améliorer sa souplesse, son équilibre et sa coordination afin de rester physiquement plus autonome avec l’âge.

Cela va participer à la conservation d’un indice de masse corporelle qui ne soit ni dans la maigreur, ni dans le fort surpoids.

Avec l’activité physique, vous agissez aussi sur la masse osseuse en aidant au maintien du calcium dans vos os. Bouger permet de dépenser de l’énergie au cours de l’activité, et au-delà. En développant la masse musculaire, grande consommatrice d’énergie, on augmente ainsi son métabolisme de base, c’est-à-dire l’énergie dont le corps a besoin au repos.

On affermit sa santé cardio-vasculaire directement : amélioration de la circulation sanguine, du transport de l’oxygène et donc du souffle, ralentissement du pouls… Bien entendu, nous ne sommes pas tous des sportifs dans l’âme et l’inverse de la sédentarité ne consiste pas à courir le marathon.

Ne cherchez pas à aller trop vite et à passer du tout au rien. Heureusement, il n’y a pas une seule façon de bouger mais plusieurs : lorsque l’on ne fait pas de sport, c’est souvent parce que l’on n’a jamais trouvé la formule qui nous correspond.

Demandez-vous pourquoi vous ne faites pas de sport : est-ce un manque de temps ? d’envie ? d’argent ? N’hésitez pas à tester différentes possibilités, natation, yoage, zumba…

Et n’oubliez pas que marcher une trentaine de minute chaque jour permet de réaliser à peu près 5000 pas, vous plaçant ainsi dans la catégorie des personnes actives et non sédentaires.

On se voit à la gym ?

ad800 SM analyse

Faites votre Analyse Minceur sur SavoirMaigrir.fr
Nutrition, minceur, stress, phyto, aromathérapie… Tous nos ebooks gratuits

A PROPOS

Jean-Michel Cohen
Jean-Michel Cohenhttps://www.savoirmaigrir.fr
Dr Jean-Michel Cohen est Médecin-nutritionniste, auteur, créateur du programme "Savoir Maigrir" et intervenant régulier dans les médias.
-- Annonce --

énigme DU JOUR

CADEAU

Maigrir, c'est pas si compliqué !

Vous pourriez aimer

PROGRAMMES GRATUITS

Méthode Cohen : 12 choses à savoir Motivation pour maigrir
Méthode Cohen : 12 choses à savoir Motivation pour maigrir