Méthode Cohen   |   Méthode Montignac   |   Programme minceur gratuit

Horoscope | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

samedi 17 avril 2021
samedi 17 avril 2021
AccueilNutritionSirop d’agave ou Miel ? Les 4 meilleures alternatives au sucre

Sirop d’agave ou Miel ? Les 4 meilleures alternatives au sucre


Sirop d’agave ou Miel ? Quelles sont les alternatives au sucre classique ? Comment faire pour consommer du sucre sans avoir les conséquences de celui-ci sur la glycémie et donc ses répercussions sur la production d’insuline. Quel choix serait judicieux ? Sirop d’agave ou miel ? Stévia ou sirop d’érable ? Petit tour d’horizon pour vous aider à vous libérer de la sensation sucrée.

Parmi les produits sucrants, on trouve en grandes surfaces une multitude de références. D’ailleurs, face au choix colossal que nous proposent les industriels, il est bien souvent difficile de s’y retrouver et on entend souvent : sirop d’agave ou miel ?
Pour vous aider à choisir des produits sucrants de qualité, retenez bien ces deux critères :

– Le produit doit être 100 % naturel,
– Il doit aussi avoir un impact faible sur la glycémie (pour limiter les hyperglycémies, la mise en réserve des graisses et les hypoglycémies réactionnelles).


Voici donc les alternatives au sucre classique. Nous vous recommandons de fuir ce dernier du fait de l’absence d’intérêt nutritionnel et de son IG très élevé (70).

Préférez plutôt :
– La stévia (IG nul) : vérifiez toutefois que la stévia ne soit pas couplée à un édulcorant (aspartame par exemple)
– Le sirop de Yacon (IG = 1)
– Le xylitol = sucre de bouleau (IG=7)
– Le sirop d’agave (IG=15)

Sirop d’agave ou miel ?

Attention au fructose qui est malheureusement de piètre qualité dorénavant car issu du maïs et non de la canne à sucre ou de la betterave.
Vous pourrez aussi choisir du miel, mais veillez à bien choisir un miel de qualité : optez pour un miel artisanal. Alors ? Sirop d’agave ou miel ?

Pour ce qui est du sucre de coco, il y a polémique autour de ses effets sur l’augmentation de la glycémie. En attendant de nouvelles études, le mieux est d’en avoir une consommation ponctuelle et raisonnable.
Le sucre de canne et le rapadura ont quant à eux un IG élevé et font bondir la glycémie presqu’autant que le sucre blanc !


Le sirop d’agave est-il bon pour la santé ? Jeclicnaturel – Le guide de la vitalité
- Annonce -


Quoi qu’il en soit, réservez bien ce type de produits pour une consommation occasionnelle : ne dépassez pas une cuillère à soupe par jour et déshabituez vos papilles du goût du sucre quand vous mangez un laitage ou dégustez votre boisson chaude préférée !

La stévia : vieille comme le monde ?

La stévia est une plante originaire du Paraguay et du Brésil où on l’utilise depuis plus de 2000 ans comme produit sucrant et dans des breuvages médicinaux.

Elle est désormais cultivée dans de nombreux pays comme aux États-Unis, au Japon et en Russie. Ce végétal appartient à la famille des Asteraceae (ou Compositae) tout comme le pissenlit, la marguerite, le chrysanthème et la chicorée.

On estime à plus de 200, les espèces classées sous l’appellation « stévia » mais seuls les plants de Stevia Eupatoria et Stevia Rebaudiana sont réputés pour leur pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du saccharose (sucre blanc).

La stévia est donc un édulcorant naturel, contrairement aux édulcorants “traditionnels”, tels que l’aspartame, la saccharine ou le cyclamate qui sont des édulcorants purement chimiques, mis au point par les industriels. En plus d’avoir un Index Glycémique nul, à la différence des édulcorants de synthèse, il semblerait que la stevia n’ait aucune incidence sur la glycémie.

Stévia et méthode Montignac

Dans le cadre de la méthode Montignac, c’est donc un produit idéal : vous pouvez l’utiliser pour sucrer vos laitages, vos boissons chaudes (café, thé et tisane), vos salades de fruits mais aussi pour confectionner vos desserts car la stévia supporte la cuisson jusqu’à 200ºC. Vous pourrez donc l’utiliser pour faire des clafoutis, des tartes et des gâteaux par exemple. Attention toutefois : de très petites quantités suffisent !

Pour finir, voici une petite anecdote étonnante : au Japon, où les édulcorants chimiques sont interdits en raison de leurs possibles effets négatifs sur la santé, la stévia est autorisée depuis les années 70. Cet édulcorant alimentaire naturel entre dans la composition de nombreux produits, de la sauce soya aux boissons gazeuses en passant par la gomme à mâcher, les tortillas et les gâteaux et les laitages. Si bien qu’on estime qu’aujourd’hui les Japonais consomment autant de stévia que de sucre !

Vous l’aurez donc compris, à la question « Sirop d’agave ou miel ? » on peut répondre ni l’un ni l’autre, préférons la Stévia qui est un véritable édulcorant naturel au pouvoir sucrant très élevé, alors que sirop d’agave ou miel sont des sucres.

Gérer sa glycémie, c’est aussi gérer sa faim et souvent les problèmes de surpoids qui peuvent en découler.


NOUVEAU

NEWSLETTER

-- Annonce --

POPULAIRES

A PROPOS

39facdc3204e408fa85b414ea8f3d467?s=96&d=identicon&r=g
Sybille Montignachttps://methode-montignac.aujourdhui.com
Sybille Montignac est diététicienne depuis 15 ans. Elle est la fille de Michel Montignac, le créateur de la Méthode qui porte son nom.

SUIVEZ-NOUS

21,090FansJ'aime
2,735SuiveursSuivre
49,700AbonnésS'abonner

Vous pourriez aimer aussi

PARTENAIRES