Nous sommes le

vendredi 8 octobre 2021

Horoscope | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

On vous aide à voir le verre à moitié plein

vendredi 8 octobre 2021

3 cafés par jour, est-ce une bonne idée ?

La France est aujourd’hui le troisième pays importateur de café au monde. Les Français en consommeraient en moyenne deux à trois tasses par jour, des chiffres positifs au vu des vertus du café sur la santé. Voici donc les bienfaits du café mais aussi ses inconvénients pour l’environnement.

FICHE D’IDENTITÉ
Nom : Café
Famille : Rubiacées
Nom scientifique : Coffea arabica
Variétés : Canephora (Robusta, Conilon, Gimé, Nialou), Arabica (Bourbon, Pacamara, Catuai, Catimor…)
Valeur calorique : 16 kcal / 100 g
Producteurs : Brésil, Vietnam, Indonésie, Colombie , Éthiopie.
Préparation : décoction, infusion

La Journée internationale du café (1er octobre) nous donne l’opportunité de revenir sur cette boisson qui est l’une des plus consommées dans le monde. C’est aussi la deuxième marchandise la plus échangée sur la planète… après le pétrole.

Le café est le fruit d’un arbuste originaire des régions tropicales d’Afrique et d’Asie. Bien connu pour ses propriétés diurétiques, il a, en plus, une action lipolytique. Il a aussi la réputation d’avoir un effet brûle-graisse grâce à la caféine qu’il contient. 

Ce qu’il faut savoir sur le café

On trouve également dans sa composition des composés phénoliques, des vitamines du groupe B, du manganèse, du cuivre, du potassium et du magnésium. Il est très peu calorique et ses principales propriétés sont liées à la présence de caféine qui agit comme stimulant intellectuel.

Il a été découvert au Yémen (alors partie intégrante des Indes néerlandaises) au début du 17e siècle par les navigateurs hollandais. À peu près au même moment, les Français commençaient à s’y intéresser aux Antilles. Les premières mutations naturelles de caféiers sont rapidement apparues pour permettre une adaptation des plantes à de nouveaux environnements.

Chez l’adulte en bonne santé, les bienfaits du café sont connus : une petite quantité peut augmenter la vigilance et la concentration. Il faut privilégier une consommation modérée de trois tasses de café par jour, soit 300 mg de caféine maximum et à distance des repas dans la mesure où il peut gêner l’absorption du fer d’origine végétale.

Comme beaucoup de produits, le café ne doit pas être consommé en excès. Sinon, il peut déclencher une accélération du rythme cardiaque, de l’hypertension passagère ou de la nervosité. Cela dit, il serait dommage de passer à côté des bienfaits du café biologique car il préserve et soulage l’organisme.

La différence entre robusta et arabica

Le café robusta pousse à moins de 700 m d’altitude, il supporte des températures élevées (30 degrés) et résiste bien aux maladies. Plus facile et moins cher à produire, il a un gros potentiel commercial mais une qualité aromatique moyenne (goût corsé et notes amères).

Couramment utilisé pour la production de café soluble, le robusta est loin de la qualité et de la complexité aromatique que peut offrir l’arabica. Ce dernier pousse en altitude (entre 800 à 2400 m) et a besoin de températures plus basses (comprises entre 15 et 24 degrés) pour se développer.

Le café arabica est plus délicat à cultiver. Il est aussi plus fragile face aux maladies. Sa qualité dépend de critères multiples : la variété, la nature de l’environnement (sol, climat, altitude), le soin apporté à la culture et la récolte, le mode de traitement des grains et les conditions de conservation.

Les bienfaits du café et ses effets sur la douleur – Denis Fortier

En phytothérapie, le café peut se boire en décoction. On peut consommer au moins 3 tasses de café par jour pour bénéficier de son effet brûle-graisse. Toutefois, une consommation trop importante (notamment le soir) peut provoquer la baisse de la qualité du sommeil. On déconseille donc de le prendre après 17 h.

Les bienfaits du café pour l’organisme

L’intérêt d’une consommation régulière de café, longtemps remis en cause, est confirmé par des centaines études. L’analyse de ces travaux montre que cette plante appréciée pour son effet stimulant possède de nombreux bienfaits : amélioration de la mémoire, de la concentration et du moral. La caféine qu’il renferme a été associée à des vertus physiques, dont la diminution possible du risque d’Alzheimer…

  • Une étude anglaise avance que la caféine (à raison d’un double expresso par jour) pourrait réduire la douleur. On retrouve d’ailleurs de la caféine dans certains médicaments anti-inflammatoires. En cas de migraine, boire un café est un bon remède et, plus encore, si on le prend avec du paracétamol.
  • Le café préserve le cerveau des inflammations et ralentit la détérioration des cellules cérébrales associées à la mémoire. Boire du café régulièrement et sans excès réduirait de 20% les risques de développer la maladie d’Alzheimer. Les bienfaits du café s’étendent donc clairement à la sphère cérébrale.
  • Une étude de l’université de l’Illinois a montré que le café permettrait de réduire la fatigue pendant les efforts soutenus et prolongés. Boire une tasse de café une heure avant une activité sportive rendrait celle-ci moins difficile, notamment sur le plan musculaire.
  • Une gigantesque étude européenne, analysant les données de 520 000 personnes âgées de plus de 35 ans, a mis en évidence certaines propriétés anti-vieillissement du café : ceux qui consomment environ trois tasses de café par jour (y compris décaféiné) bénéficient d’une plus longue espérance de vie que ceux qui n’en boivent pas. Dans leur analyse, les chercheurs ont noté une corrélation entre la consommation de café et un risque plus faible de mortalité résultant de maladies cardio-vasculaires, respiratoires, rénales, de cancers et de diabète.

Une ombre au tableau

Comme pour le chocolat, la production de café sollicite l’utilisation de pesticides et de grande quantité d’eau. Il implique la déforestation de zones riches en biodiversité.

Outre l’impact des déchets des filtres et capsules jetables, c’est sa provenance et la façon dont il a été cultivé qui impacte énormément l’environnement : méthodes de culture, recours aux machines, engrais, pesticides…

Préférez les cafés bio issus du commerce équitable car les labels garantissent une agriculture respectueuse d’un savoir-faire, une vente à un prix juste (pour le consommateur et le producteur), la compensation des émissions carbones par le financement de projet écologique.

Le fameux label Fairtrade Max Havelaar, par exemple, garantit que le café a été cultivé et commercialisé dans le respect de critères sociaux, économiques et environnementaux.

Lire aussi :
Les secrets minceur du thé vert
3 cafés par jour, est-ce une bonne idée ?
Les bienfaits du guarana contre le surpoids
La maca, la racine aphrodisiaque
10 brûleurs de graisses naturels à connaître

Café au lait frappé

Ingrédients (1 personne) :

1 petite tasse de café ou d’expresso
150 ml de lait écrémé (ou demi-écrémé)
1 c. à c. de sucre
2 gouttes d’extrait de vanille liquide
2 glaçons
1 pincée de cannelle

Préparation :

  • Laisser refroidir la tasse de café ou d’expresso.
  • Mixer le café refroidi avec le lait, le sucre, l’extrait de vanille et les glaçons.
  • Saupoudrer de cannelle et déguster aussitôt.
Phytothérapie - 66 plantes essentielles

Nutrition, minceur, stress, phyto, aromathérapie… Tous nos ebooks gratuits

-- Annonce --

NOUVEAU

NEWSLETTER

-- Annonce --

POPULAIRES

A PROPOS

6f521ce21c2f796c8f008008902d6b39?s=96&d=identicon&r=g
Marisa Langyhttps://www.aujourdhui.com
Depuis sa prime jeunesse, Marisa s'occupe elle-même du potager familial. Elle est passionnée par la nature, le bien-être, l'alimentation saine et les produits bio. Elle est aussi très engagée dans la lutte contre les changements climatiques.

SUIVEZ-NOUS

21,053FansJ'aime
2,735SuiveursSuivre
51,000AbonnésS'abonner

Vous pourriez aimer aussi

PARTENAIRES