Avez-vous le bon patrimoine génétique pour maigrir ?

Quelle est la part de la génétique dans la perte ou la prise de poids. Y a-t-il des personnes maigres et d’autres grosses comme il y a des petits et des grands ? Des scientifiques ont comparé ce qui, sur le plan génétique, différenciait les gens qui restent minces et ceux qui n’ont pas cette chance. À votre avis, qu’est-ce qu’ils ont trouvé ?

Quand on n’arrive pas à garder la ligne, on se demande souvent si… « C’est dans les gènes ! » Et alors les gènes, on ne risque pas de les critiquer, c’est le patrimoine familial donc… on ne peut rien y faire, c’est comme ça : affaire classée. Eh bien non !

Qui n’a pas une amie qui se moque lorsqu’on trie dans notre assiette ou qu’on n’est pas d’humeur à aller faire du shopping (avec elle) ? Bien sûr, en général, cette amie, elle peut manger ce qu’elle veut quand elle veut sans jamais prendre un gramme

La vie est injuste. On n’est pas toutes égales sur la balance !

Les 7 facteurs de risque de prise de poids

Les milliers d’études internationales sur l’excès de poids ont mis en évidence sept facteurs de risque associés au surpoids et à l’obésité :

  • Les comportements alimentaires : portions trop grosses, alimentation trop grasse, trop riche en sel ou en sucre, déstructuration des repas…
  • La sédentarité : absence d’activité physique.
  • L’excès de stress conduisant à des comportements nutritionnels inadaptés : grignotages, alimentation compulsive…
  • Les habitudes de vie familiales : préparation et partage des repas, mode d’alimentation, activités…
  • La consommation d’alcool.
  • Le manque de sommeil.
  • De trop faibles apports en calcium.

Le gène de la minceur 

Mais certains chercheurs sont formels : il y a bien un gène de la « minceur » (celui que je n’ai pas ?). Cela ne nous avancerait pas à grand-chose de le savoir, mais la bonne nouvelle c’est : ils savent s’en servir !

Un gène minceur ? Chouette, comment se le procurer ?

Pour le trouver, les scientifiques* ont suivi 47.000 personnes (en bonne santé), âgées entre 20 et 44 ans, et ont repéré celles d’entre elles qui restaient toujours minces, voire très minces. Ils ont comparé leur carte génétique avec les autres (nous !) et c’est là qu’ils ont découvert ce fameux gène, ou plutôt une mutation de ce gène, qu’ils ont baptisé « ALK » (pour Anaplastic Lymphoma Kinase).

Mais ne nous y trompons pas, ALK n’est pas notre ami ! C’est le contraire, c’est SANS LUI qu’on réussit à ne pas grossir ! Les scientifiques, pour le démontrer, sont allés plus loin…

Des souris et des femmes

Pour leur expérience, les chercheurs ont nourri des souris avec l’équivalent d’un régime… Mc Donald’s, ça ne s’invente pas. Deux groupes de souris : un avec leur gène ALK, et un autre sans lui.

Résultats : les souris avec ALK ont bien grossi, merci Mc Do, et celles sans le gène sont restées minces !

Les 6 raisons de la prise de poids – Dr Jean-Michel Cohen

Ni une ni deux, les scientifiques y ont entrevu la possibilité de traiter la prise de poids et l’obésité en jouant sur l’altération de ce gène. Sans lui, on brûlerait plus de graisses. D’après eux, c’est techniquement possible (on sait déjà inhiber les effets de ce gène), alors qu’est-ce qu’on attend ?

Allez les scientifiques, on se dépêche !

Des débuts prometteurs… à confirmer : c’est toujours pareil avec les bonnes nouvelles scientifiques : il faut attendre la suite… Donc les recherches continuent pour confirmer tout ça. Je ne suis pas inquiète : vu les profits que pourrait engendrer une telle solution, ils ne vont pas lâcher l’affaire… du gène en or.

Comptez sur moi pour rester vigilante et dès que ça bouge, je serai là pour vous prévenir ! Pour toutes les infos et les astuces en tout genre – mais vérifiées – pour garder la ligne, je vous tiens au courant !

* Voir le rapport de l’étude Identification of ALK in Thinness – ScienceDirect

Ad800 ppminceur2022

Nutrition, minceur, stress, phyto, aromathérapie… Tous nos ebooks gratuits

A PROPOS

Philippe Monteiro da Rocha
Philippe Monteiro da Rochahttps://www.aujourdhui.com
Passionné de psychologie positive, Philippe est responsable éditorial d'Aujourdhui.com. Adressez-vous à lui si vous avez des compliments ou des critiques à faire...
-- Annonce --

énigme DU JOUR

CADEAU

Maigrir, c'est pas si compliqué !

Vous pourriez aimer

PROGRAMMES GRATUITS