Nous sommes le

vendredi 1 octobre 2021

Horoscope | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

On vous aide à voir le verre à moitié plein

vendredi 1 octobre 2021

L’objectif, une notion essentielle quand on veut maigrir

C’est une question essentielle : pourquoi vouloir perdre 5 kilos en 1 mois (ou autre). Pour y arriver il faut de l’équilibre et du plaisir, évidemment. Mais dans l’équation permettant d’aboutir à un régime qui fonctionne, il y a 2 autres données à prendre en compte : la volonté et l’objectif.

J’ai écrit il y a de ça déjà 8 ans, un livre chez Flammarion que j’ai intitulé J’ai décidé de maigrir[1]. L’usage du “je” dans le titre n’est en rien anodin. Le “je” comme le recours au verbe très actif “décider” traduisent ma démarche et impliquent un double sens volontaire. Lisez bien ce qui suit.

Essayer de maigrir, je sais réellement ce que cela veut dire

Premièrement, cela signifie qu’un régime je sais ce que c’est professionnellement, mais aussi personnellement, comme de se dire « je vais perdre 5 kilos en 1 mois ».

J’en connais les difficultés, les affres, les étapes pour les constater chez mes patients, mais aussi parce que, moi-même, la traque aux kilos superflus, je tente de la mettre en pratique.

Étant gourmand, régulièrement je m’astreins à des périodes lights, avec les phases de conquête et de désappointement que vous devez également connaître.

Ce que tous les pratiquants des régimes vivent, subissent, supportent, je le vis moi-même intimement, et non selon une approche désincarnée, purement doctrinale, professorale, sans lien avec le vécu.

Bien au contraire. L’émotion ressentie quand il convient de se priver du meilleur des plaisirs (manger ce que l’on veut et qu’on aime, alors que l’on vient de se dire que l’on veut perdre 5 kilos en 1 mois), cette pression-là, je l’éprouve tout comme vous.

Fort de cette connaissance des obligations et effets d’un régimej’ai testé en personne cette méthode que je vous propose.

Là encore, à la théorie j’ai souhaité greffer une pratique personnelle tant on ne professe et explique bien que ce que l’on connaît au plus près.

Perdre 5 kilos en 1 mois, un choix personnel

Recourir au mot “décider” dans l’intitulé de cet ouvrage traduit une autre obligation à la réussite durable d’un régime : la volonté. Je veux perdre 5 kilos en 1 mois ! Mais pourquoi ?

On peut entamer un amaigrissement, parce que la pression sociale est forte, parce qu’il existe une réelle (et injuste) discrimination à l’égard des personnes en surpoids, et j’en passe.

Bref parce que la société ne cesse de nous inciter à mincir, mais concrètement ce défi intime ne sera jamais remporté si, au plus profond de vous, vous n’êtes pas convaincu(e) que c’est pour votre bien.

Dr Jean-Michel Cohen – Le régime pour perdre 5 kilos en 1 mois

Entamer un régime est d’abord, avant tout, et vous le savez, un acte intimepersonnel, une démarche ancrée sur une volonté. Pour bien maigriril faut avoir “décidé de maigrir”. On ne se dit pas « je veux perdre 5 kilos en 1 mois » sans une raison solide (santé, sociale, bein-être… derrière).

La motivation, l’engagement sauront se lier à la réduction alimentaire, à un changement de pratique nutritionnelle, et à de l’activité physique pour vous faciliter la tâche, mais sans eux rien n’est viable.

Rien n’est viable pour perdre 5 kilos en 1 mois ou moins, ou plus… et surtout pour ne pas les reprendre. Car si maigrir est difficile, il s’avère plus complexe et pénible encore de ne pas regrossir.

Une fois l’amaigrissement achevé, le travail n’est pas, hélas, pas terminé ; stabiliser la perte de poids exige de chacun une modification, un aménagement de son alimentation à long terme.

Cette exigence, je l’ai évidemment elle-aussi prise en compte dans l’élaboration du programme Savoir Maigrir.

Quelle est votre réponse ?

Pour entamer l’écriture de l’ouvrage cité précédemment, j’ai posté sur un réseau social une question à mes “amis”. Objectif : leur demander ce qu’ils attendaient précisément d’un régime, à part la fonte des kilos.

Eh bien, la réponse la plus fréquente fut : retrouver confiance en moi, ou son dérivé : “Avoir une meilleure image de moi”.

Ai-je été surpris ? Évidemment non, puisque cette motivation, chaque jour dans mon cabinet je la devine ou l’entends.

Force est d’en déduire que le résultat recherché par les aspirants à l’amaigrissement se révèle tout autant psychologique qu’exclusivement physique, tout autant dans la tête, par rapport aux autres et à soi, et pas seulement visuel.

Or c’est sans doute la raison pour laquelle autant de personnes enchaînent régime sur régime sans être jamais satisfaites : elles débutent sans conviction profonde clairement identifiée.

Pour réussir, décelez votre véritable motivation

Mincir pour être seulement plus mince n’est jamais une garantie d’amaigrissement durable car cette exigence-là n’est en rien suffisante. « Je veux perdre 5 kilos par mois » ne suffit pas. La motivation OK, mais y ajouter plusieurs raisons liées à une volonté farouche, voilà les atouts permettant d’atteindre un résultat viable.

Quand je me retrouve face à une personne déçue des régimes, je lui demande d’emblée : “Aviez-vous vraiment décidé de maigrir ?” Surpris par la question, inévitablement la personne répond : “Bien-sûr que je souhaitais perdre du poids !”. Ce dont je ne doute pas.

Mais je pense que son “j’ai décidé de maigrir” n’avait pas été assez puissant, assez analysé pour en accepter les contraintes sur la durée.

Dans l’esprit d’un candidat à la perte de kilos (oui, je parle de vous), le “J’ai décidé de maigrir” doit être accompagné de :

  • “J’ai la volonté d’aller mieux”,
  • “Il me faut me retrouver moi-même”,
  • “Avoir enfin une meilleure opinion de moi est essentiel”,
  • “Sonner l’heure de tout changer dans ma vie”,
  • “Enfin je vais séduire”,
  • ou encore “Cette fois, il est temps d’agir contre le vieillissement”…

Alors, dans ces cas là, vos chances de réussir s’accroissent.

L’ennui, c’est que nombre de personnes n’imaginent pas ou n’osent pas avouer que, pour elles, entreprendre un régime ne découle pas seulement de raisons esthétiques.

Beaucoup de personnes, et vous en faites peut-être partie, peinent à reconnaître, comme s’il s’agissait d’un tabou, que l’envie de maigrir est poussée par bien d’autres explications. Prendre son corps en main implique, au préalable, d’être au clair avec son esprit.

Oser vous poser les bonnes questions, vous auto-analyser avec franchise est en somme essentiel avant d’entamer tout régime, le mien comme d’autres.

Sachez que pour vos projets d’amnicissement et de bien-être, nous serons là, mon équipe diététique et moi-même pour vous accompagner au quotidien.

[1] J’ai décidé de maigrir, Flammarion, 336 pages, 2015, Paris.

-- Annonce --

NOUVEAU

NEWSLETTER

-- Annonce --

POPULAIRES

A PROPOS

3d5d9be5705e3061803550165b9f9288?s=96&d=identicon&r=g
Jean-Michel Cohenhttps://www.savoirmaigrir.fr
Dr Jean-Michel Cohen est Médecin-nutritionniste, auteur, créateur du programme "Savoir Maigrir" et intervenant régulier dans les médias.

SUIVEZ-NOUS

21,053FansJ'aime
2,735SuiveursSuivre
50,900AbonnésS'abonner

Vous pourriez aimer aussi

PARTENAIRES