Nous sommes le

dimanche 26 septembre 2021

Horoscope | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

On vous aide à voir le verre à moitié plein

dimanche 26 septembre 2021

Comment perdre du poids après 50 ans ?

À la cinquantaine, les femmes sont confrontées à la ménopause. C’est bien un phénomène naturel et non une maladie. Mais alors comment peut-on tout à la fois lutter contre les bouffées de chaleur et l’envie de grignoter et, en même temps, perdre du poids après 50 ans ?

Malgré les régimes répétés durant de nombreuses années, entre 20 et 50 ans, les femmes françaises grossissent en moyenne de 7,5 kilos. La majorité des programmes de perte de poids font reprendre les kilos de départ après quelques mois de suivi.

Les femmes se permettent généralement d’avoir 2 ou 3 kilos en trop. Elles profitent en effet de leur vie en couple et se permettent quelques excès. Elles peuvent également se faire influencer par leur compagnon, qui consomme plus qu’elles lors des repas et ne prend pas un gramme. Mais comment réussir à perdre du poids après 50 ans ?

Perdre du poids après 50 ans, le frein de la ménopause

La ménopause désigne la période où les ovaires arrêtent de produire les hormones de la reproduction, c’est-à-dire les œstrogènes et la progestérone. Les sensations de ballonnement, le caractère instable de la personne concernée (anxiétés, insomnies, dépressions) et les maux de tête réguliers sont les premiers signes de la pré-ménopause.

Les femmes sont ensuite confrontées à la ménopause proprement dite, qui se définit comme l’absence des règles pendant plus d’une année. Une sécheresse vaginale, des bouffées de chaleurs et des sueurs durant la nuit en sont les conséquences, provoquées par une insuffisance en œstrogènes.

Ces dérèglements hormonaux font qu’il est souvent difficile de maigrir pendant la ménopause. Mais ce n’est pas impossible, voyez donc !

Savoir Maigrir : perdre son ventre après la ménopause

Le corps réagit à ces transformations : la femme en ménopause sentira surtout des bouffées de chaleur. C’est une période qui est également favorable à la mise en réserve de graisses, et à la fonte musculaire. Deux raisons pour lesquelles les femmes de cet âge se plaignent de prendre rapidement des kilos, sans pour autant manger plus.

Choisir ses aliments pour perdre du poids après 50 ans

Donc quelques conseils pour contrer ces mauvaises surprises et maigrir pendant la ménopause.

Mettez le frein sur le sucre, dans les sodas par exemple, les bonbons et les viennoiseries. Faites également attention aux laitages, et aux produits gras comme les sauces (mayonnaise, barbecue… ).

Associez ce régime léger à une plus grande activité physique ; avec les changements hormonaux de la ménopause, les muscles se réduisent. Il vous faut donc bouger tout cela, renforcer un peu vos cuisses et vos bras.

Cela ne veut pas dire passer des heures dans les salles de gym, mais commencez déjà par marcher régulièrement, vous promener et courir dans un parc pendant une demi-heure si vous avez la forme ! Vous partirez déjà d’un bon pied pour perdre du poids après 50 ans.

Un autre désagrément lié à la ménopause, ce sont les bouffées de chaleur. Pour les apaiser, une des solutions nous vient d’Asie, et particulièrement du Japon. C’est de consommer régulièrement des phytoestrogènes, qui se retrouvent particulièrement dans le soja.

Le soja pour perdre du poids après 50 ans ?

Sans en faire une religion non plus, vous pouvez tout de même orienter vos menus autour des dérivés du soja, comme le tofu, « lait de soja » et entremets à base de soja (à condition qu’ils soient enrichis en calcium) ; privilégiez également les lentilles et les haricots, bien pourvus en substances de la même famille que les phytoestrogènes.

Les brocolis et les choux, dont les constituants spécifiques (les indoles) ont les mêmes propriétés bénéfiques. Les légumes en général, qui en renferment tous de petites quantités de substances actives dans ce domaine.

L’activté étant souvent réduite après 50 ans il faut donc soit la remettre à niveau en ayant une activité physique régulière, soit réduire le volume alimentaire et surveiller son alimentation.

De plus, des chercheurs américains ont démontré qu’en mangeant moins, on reste jeune plus longtemps. L’espérance de vie augmente et les risques de développement de cancers et de diabète diminuent.

Vous voyez, des solutions existent même s’il est plus difficile de perdre du poids après 50 ans. C’est une nouvelle vie qui commence pour les femmes, il ne faut pas se laisser aller par les années !

ad SM01 1000

Faites votre Analyse Minceur sur SavoirMaigrir.fr
Nutrition, minceur, stress, phyto, aromathérapie… Tous nos ebooks gratuits

-- Annonce --

NOUVEAU

NEWSLETTER

-- Annonce --

POPULAIRES

A PROPOS

3d5d9be5705e3061803550165b9f9288?s=96&d=identicon&r=g
Jean-Michel Cohenhttps://www.savoirmaigrir.fr
Dr Jean-Michel Cohen est Médecin-nutritionniste, auteur, créateur du programme "Savoir Maigrir" et intervenant régulier dans les médias.

SUIVEZ-NOUS

21,053FansJ'aime
2,735SuiveursSuivre
50,900AbonnésS'abonner

Vous pourriez aimer aussi

PARTENAIRES