Méthode Cohen   |   Méthode Montignac   |   Programme minceur gratuit

Horoscope | Ebooks | Stories | Quiz | Forum | Blogs | Groupes  

dimanche 9 mai 2021
dimanche 9 mai 2021
AccueilPhytothérapieLes bienfaits du chardon-Marie pour protéger le foie

Les bienfaits du chardon-Marie pour protéger le foie

On connaît le chardon-Marie depuis l’antiquité pour traiter les problèmes de foie. En phytothérapie, on utilise également les bienfaits du chardon-Marie pour les troubles menstruels, les varices, les congestions de la vésicule biliaire et des reins. Zoom sur cette plante étonnante qu’on appelle aussi l’artichaut sauvage…

Très apprécié pour son utilité contre les calculs biliaires, l’insuffisance hépatique et les règles abondantes, le chardon-Marie (silybum marianum) est une plante médicinale surtout indiquée pour le foie et les troubles digestifs.

Il est notamment reconnu pour ses effets bénéfiques sur la cirrhose et son pouvoir hépatoprotecteur. La silymarine contenue dans le chardon-Marie protège ainsi les cellules hépatiques en période de chimiothérapie. 

Les bienfaits du chardon-marie

De la famille des astéracées, le chardon-Marie est une plante bisannuelle mesurant 1,50 m. On la trouve facilement en Europe méridionale. Elle présente de longues tiges aux feuilles marbrées de blanc au niveau des nervures avec des dents en pointes jaunes. Ses fleurs violettes ou pourpres apparaissent de juin à août et, une fois séchées, elles constituent les parties utilisées en phytothérapie

Les bienfaits du chardon Marie par Rustica
- Annonce -

Les bienfaits du chardon-Marie proviennent de ses multiples principes actifs, dont la silydianine, la silybine et la silychristine ; qui forment ensemble un complexe hépatoprotecteur appelé silymarine.

On y trouve aussi des lipides et de l’huile grasse, principalement dans son fruit. Il contient également des flavonolignanes, des antioxydants, de l’oxalate de calcium et des cristaux prismatiques. 

D’autres bienfaits du chardon-Marie

Les bienfaits du chardon-Marie sont multiples : 

  • Il contribue à la reconstruction des cellules endommagées et à la restauration du métabolisme. 
  • Le chardon-Marie possède des vertus antispasmodiques et aide à apaiser les crampes digestives.
  • Il joue également un rôle d’antidépresseur et est bénéfique contre la dépression et la démence.
  • Grâce à la silymarine qu’il contient, le chardon-Marie permet de lutter contre le diabète de type 2
  • Il améliore le contrôle de la glycémie et réduit le taux de cholestérol dans le sang.  
  • Le chardon-Marie est aussi reconnu par l’OMS pour son efficacité à soigner les troubles dyspeptiques
  • Il augmente la sécrétion biliaire et aide à prévenir les insuffisances ou calculs biliaires.
  • On lui reconnaît également un effet protecteur contre certains cancers (prostate, peau, colorectal…).

Comment utiliser le chardon-Marie ? 

Le chardon-Marie se présente sous diverses formes et préparations : décoctions, infusions, extraits, huiles, gélules, teintures, capsules. Il est utilisé en fonction des besoins.

  • Pour traiter le foie : on prend des extraits normalisés contenant entre 70 et 80% de silymarine. Et, on déconseille d’en prendre entre 140 et 210 mg, 3 fois par jour.
  • En cas de troubles digestifs : on peut utiliser le chardon-Marie en graines séchées (soit 12 g à 15 g deux ou trois fois par jour), en décoction (on fait bouillir 3,5 g de graines dans 150 ml d’eau pendant trente minutes, et on boit la préparation une demi-heure avant chaque repas), en teinture (on en prend 1 ml ou 2 ml, une demi-heure avant chaque repas).

Contre-indication et précaution d’emploi 

Il n’y a pas de contre-indication particulière pour le chardon-Marie ; toutefois, on le déconseille aux femmes enceintes et allaitantes. 

Aussi, il n’existe pas de précaution d’emploi particulière, il faut juste s’en tenir aux doses thérapeutiques indiquées, sauf cas particulier. Par exemple, en cas d’obstruction des voies biliaires, on évite d’utiliser le chardon-Marie et d’autres plantes qui stimulent la vésicule. 

On peut constater des effets indésirables chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des composées (comme la camomille ou la marguerite). De légers troubles gastro-intestinaux peuvent parfois apparaître, sous forme de nausées ou de diarrhées.

Connaissez-vous d’autres bienfaits du chardon-Marie ? Comment préférez-vous le consommer ? Avez-vous des témoignages sur ses vertus ? Partagez avec nous en commentaires.

30 recettes Montignac à IG bas

Cliquez ici pour en savoir plus

NOUVEAU

NEWSLETTER

-- Annonce --

POPULAIRES

A PROPOS

83a34818656fa180a9b6e11ce367f61f?s=96&d=identicon&r=g
Caroline Castelhttps://mon-regime-minceur.com/
Caroline est journaliste, community manager et également auteure de guides pratiques à ses heures. Elle est passionnée de santé naturelle, de médecines douces et d'aromathérapie.

SUIVEZ-NOUS

21,076FansJ'aime
2,735SuiveursSuivre
49,900AbonnésS'abonner

Vous pourriez aimer aussi

PARTENAIRES